Fork me on GitHub
Translations of this page:

RRDtool Cache Daemon

Dans les installations de supervision importantes, généralement, nous rencontrons un taux relativement élevé de charge d'E/S pendant le traitement des données de performance . RRDtool doit faire beaucoup de mises à jour sur disques, mais il ne peut pas utiliser le cache disque d'une manière optimale.

Une amélioration est apportée par la collecte et le tri des données. Il est plus efficace d'écrire de nombreuses mises à jour d'une base de données RRD dans un seul bloc. Le cache disque peut être utilisé de manière plus efficace de cette façon.

Le dernier RRDtool ( SVN trunk 1550+ ) rrdcached contient exactement ce qui devrait améliorer cette situation.

A ce stade, je tiens à remercier Florian octo Forster, Kevin Brintnall and Tobi Oetiker. Le développement de ce daemon a été coordonné de façon exemplaire sur la rrd-developers mailing list.

Mode de fonctionnement

Le rrdcached fonctionne comme un démon en tâche de fond et ouvre une socket TCP ou UNIX, il attend les demandes de rrdtool. Pour des raisons de sécurité les nouvelles versions de rrdcached ne peuvent pas utiliser des chemins absolus pour l'accès au réseau. La seule façon possible est l'utilisation des sockets unix.

rrdcached

rrdcached reconnait un nombre important d'options qui sont mises en oeuvre au démarrage.

Option -l définit le socket d'écoute du daemon. Le port TCP par défaut est le 42217.

-l unix:/path/to/rrdcached.sock
-l /path/to/rrdcached.sock
-l 127.0.0.1
-l 127.0.0.1:8888

Option -P specifie quelles commandes seront utilisables avec les bases de données RRD

-P FLUSH,PENDING

Option -s permet de changer le groupe d'appartenance du socket unix

-s nagios

Option -m place les permissions sur le socket unix (format octal)

-m 0660

Option -w spécifie l'intervalle (en secondes) après lequel les données seront écrites sur le disque.

-w 1800

Option -z définit un délai maximum pour étaler les cycles d'écriture entre [0-delay] pour éviter les accès d'écritures parallèles. La valeur de l'option -z ne doit pas être plus grande que celle de l'option -w.

-z 1800

Option -p définit un fichier PID

-p /var/run/rrdcached.pid

Option -j définit le chemin pour un répertoire de journalisation. Toutes les demandes seront écrites et pourrons être exécuter après un redémarrage du daemon suite à un crash

-j /var/cache/rrdcached

Ces options peuvent être utilisées pour appeler rrdcached avec les paramètres suivants

 rrdcached -w 1800 -z 1800 -p /tmp/rrdcached.pid -j /tmp  -s nagios -m 0660 -l unix:/tmp/rrdcached.sock

rrdtool

RRDtool, lui-même, sera informé par le daemon avec l'option --daemon=<socket>.

 rrdtool --daemon=unix:/tmp/rrdcached.sock update ...

Bien sûr, cela doit correspondre avec les options de rrdcached!

Intégration dans PNP

Deux composantes de PNP sont utilisées avec rrdcached, il faut apporter des changements dans les deux fichiers de configuration correspondants.

1. Modification du process process_perfdata.cfg pour le collecteur de données process_perfdata.pl

# EXPERIMENTAL rrdcached Support
# Use only with rrdtool svn revision 1511+
#
RRD_DAEMON_OPTS = unix:/var/run/rrdcached.sock

2. Modification du fichier config_local.php (ou config.php) pour l'interface web

#
# EXPERIMENTAL rrdcached Support
# Use only with rrdtool svn revision 1511+
#
# $conf['RRD_DAEMON_OPTS'] = 'unix:/tmp/rrdcached.sock';
$conf['RRD_DAEMON_OPTS'] = 'unix:/var/run/rrdcached.sock';

Les exemples de fichiers contiennent les options les plus pertinentes.

Retour à l'index | migration des fichiers RRD

fr/pnp-0.6/rrdcached.txt · Last modified: 2012/11/03 17:51 by soubelet
www.chimeric.de Creative Commons License Valid CSS Driven by DokuWiki do yourself a favour and use a real browser - get firefox!! Recent changes RSS feed Valid XHTML 1.0